Algérie : de la Colonisation à la Dépendance

« En vertu des instructions du général en chef de Rovigo, un corps de troupe sorti d’Alger, pendant la nuit du 6 avril 1832, surprit au point du jours la tribu endormie sous ses tentes, et égorgea tous les malheureux El-Ouffia sans qu’un seul chercha même à se défendre. Tout ce qui vivait fut voué à la mort ; on ne fit aucune distinction d’âge ni de sexe. Au retour de cette honteuse expédition, nos cavaliers portaient des têtes au bout des lances., « , Pprintemps 1832, après le massacre de la tribu des El-Ouffia par le général en chef duc de Rovigo, L’Afrique française, Pierre Christian

Colonisation et Dépendance : France- Afrique

La dernière prise d’otage en Algérie démontre que l’Algérie est maintenant plus que jamais menacée par un plan français. Le Mali est juste une porte d’entrée contre l’Algérie qui est la prochaine cible du programme de remodelage du monde arabe par le chaos constructif. Il s’agit de déstabiliser l’Algérie par une révolte de son sud et ensuite mettre en marche sa machine médiatique infernale qui attend seulement le temps pour sortir son arsenal impressionnant de réseaux sociaux.

Phases I Soft ; les médias étrangers sortent leur venin contre la dictature militaire et les pauvres minorités sous l’exploitation de l’arabo-musulman identifié au nouveau fascisme par BHl et compagnie.

Phase II Hard : Pour être crédible, ce plan de discrédit se fera avec l’aide d’Algériens opposants de l’étranger recrutés et formés pour le Chaos. On va prendre nos jeunes en chômage et sans papiers et on va les recruter, leur donner des papiers et beaucoup d’Euros !

Le recrutement ne se fait plus par les états, mais par des compagnies de sécurité qui font de la sous-traitance sécuritaire avec les états. On prendra aussi la horde d’intello-journalistes au chômage capable de vendre leur mère pour être dans un plateau de Tv francaise ou recevoir un prix de bravoure.  L’Angleterre initiatrice de cette tactique avait déjà lancé sa campagne de recrutement dans les années 80 de soldats et d’espions d’infiltrations qui ont beaucoup servi surtout en Irak. L’Arabie saoudite qui travaille beaucoup avec l’Angleterre a aussi recruté et formaté des milliers d’islamistes du Maghreb qui font déjà leur service en Syrie ; À ceux-là, on va promettre des vierges au paradis !

La France fait souvent des campagnes de recrutement dans la banlieue algérienne de  Paris ! Des milliers de nos jeunes de 18 ans sans rien dans la cervelle, des harragas, immigrants illégaux vont être recrutés et formatés dans l’esprit de la Légion d’honneur. Ces jeunes vont vivre le rêve européen ; les papiers et les Euros ! La France-Afrique ne veut surtout pas lâcher le gâteau africain qui a fait sa prospérité pendant des siècles de croisades, colonisations, dictatures corrompus, islamistes …. Maintenant que la crise frappe, le marché africain est plus que jamais indispensable à leur survie et non plus à leur prospérité !

La France-Afrique s’implique directement, car elle est en train de perdre sa main mise sur le subsaharien qui regorge de ressources naturelles. La France est menacée par l’effondrement de ses dictatures corrompues qui assuraient ses intérêts. Le Mali a eu un coup d’état par des militaires qui appellent la France à l’aide pour rétablir sa légitimité contre les islamistes! La question qui tue : et si c’est la France qui a assuré, le coup d’État lui demandera des comptes? La France est aussi et surtout menacé par l’introduction d’un autre prédateur redoutable; la Chine qui a supplanté maintenant pacifiquement la France dans les relations économiques avec l’Afrique. La Chine est un partenaire qui n’a pas l’esprit impérialiste et dont les produits sont plus performants que ceux de la France !

Indépendance : Entre la Dictature et Intégrisme, quel  est le moindre mal?

L’Algérie vivait depuis son indépendance dans un régime non démocratique, mais qui assurait une certaine justice sociale possible avec les ressources naturelles ; le logement, la santé, l’éducation et le plein emploi pour tous ! La dictature était justifiée pour éviter une explosion des tribalismes et des zaims de tous genres. Une nation qui nait est fragile et Boumedienne a pu assurer la transition avec cette stabilité et prospérité jusqu’à sa mort sans trop d’exaction et sans guerre civile. De la classe pauvre algérienne est née une moyenne éduquée et l’espoir était alors permis.

Après l’ère Boumedienne, Chadli a vu la nécessité d’ouverture. Comme la société civile n’était pas prête à cette démocratie, seul le Fils, mouvement islamiste, était organisé pour drainer les foules. Une masse immature qui penser voter pour la cité de dieu, une cité de justice et de prospérité. On n’avait pas l’expérience du jeu pervers du religieux dans le politique. Le diable se cachait bien dans le divin.

Nous avions tous été charmés par le discours de justice sociale du Fils et nous avions voté  pour lui. On a alors perdu une immense chance de rentrer dans la modernité démocratique ! Le Fis était alors un parti populiste, immature et inapte pour rentrer dans la modernité avec des discours moyenâgeux d’un autre temps incapable de saisir la donnée internationale.

Il nous faut comprendre plus le monde d’aujourd’hui pour survivre que le temps du prophète qui lui survivait à son environnement et son temps. L’Algérie vit depuis les années 1990 entre deux feux ; la lèpre du terrorisme et le choléra de la dictature. L’un justifiant son combat et même la raison de son existence dans la sauvegarde de l’Algérie contre l’autre fléau.

Après l’an 2000, on découvre effaré que la barbarie a un seul visage avec plusieurs faces … Le pouvoir a toujours été militaire, le terrorisme islamique n’éatait qu’une confection du pouvoir pour justifier sa main-mise ; terrifier le peuple pour qu’il reste soumis !

Le pouvoir va inventer des diables ; islamistes, kabyle, laïques, … pour la grande diversion. Le Hirak algérien va dévoiler la vraie identité du pouvoir depuis 1962 ; le pouvoir militaire capable de massacrer sa propre population pour rester au pouvoir pour l’éternité ; de pères en fils …

Jamouli

Facebook Comments

- Libertée de pensée-
Facebook Comments
error: Content is protected !!