Dialogue entre musulman et juif ; Une Testament de l’au-delà !

« Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. », Matthieu 5:21

Voila je suis bien née dans une terre musulmane et de parents musulmans et tu es née je ne sais ou, mais je sais de parents juifs. Je suis mort comme beaucoup d’humain dans la haine de l’autre. Je te laisse cette lettre de l’au-delà

Dans ma jeunesse j’ai apprit où on m’a apprit appris à te haïr, car tu étais et reste mon diable héréditaire ; celui qui enlevé la terre aux palestiniens  que tu exterminé avec des génocides a gaza.  On a du te raconter aussi la même des musulmans que leur dieu est un diable. Je haïssais les juifs et tu haïssais les musulmans. Notre haine était morbide, car elle appelait à l’extermination de l’autre de tous les autres !

Il m’a fallut le temps de toute une vie pour parcourir les cinq continents, lire des centaines de livres d’histoire qui n’était que des romances de guerre, de génocides et de patriotismes. Je lisais la haine que nous héritons et que nous passons à nos enfants comme dans une pièce de théâtre de Hamlet à qui son spectre de père demandait vengeance de son meurtre ou de Rodrigue qui doit venger son père Don Diegue dans le Cid. Il tuera le père de Chimène son amour. Les parents font tuer leurs enfants !

« Je dois tout à mon père avant qu’à ma maîtresse. Que je meure au combat, ou meure de tristesse, je rendrais mon sang pur comme je l’ai reçu. », Corneille, Le Cid

Hamlet est une âme valeureuse de résistance contre sa possession par son spectre : son dieu, son père, et son roi !  Elle nous aide à comprendre le conflit en nous ; la possession diabolique, le pouvoir satanique, et la violence bestiale que nous héritons comme culture de père en fils, que nous subissons et que nous transmettons à nos enfants. 

Tout au long de la tragédie de Hamlet, on voit les fils se déposséder progressivement du destin spectral paternel pour récupérer enfin leur propre destinée future fraternelle. Les spectres sanguinaires n’ont sauvé aucun fils de la mort. L’identité spectrale est une tragédie. L’identification à un Père divin cesse dans une désillusion mortelle.

Nous naissons avec des histoires de haine et de guerre qui demandent vengeance dans un cycle sans fins. Nous devons savoir oublier et pardonner car personne n’a le monopole de la victime ou du bourreau. Nous avons été victimes et bourreaux et la raison du génocide humain ne vient pas des peuples mais des pouvoirs !

Pour savoir pardonner, il faut savoir aimer et l’amour est rendu impossible entre les humains, car le pouvoir ne veut pas une réconciliation humaine. Il veut la guerre perpétuelle pour nous soumettre pour toujours.

Nietzche a été mon premier réveil :

« Un jour tu ne verras plus ta hauteur et ta bassesse sera trop près de toi. Ton sublime même te fera peur comme un fantôme. Tu crieras un jour: Tout est faux !», Nietzsche, Zarathoustra

Krisnamurti m’a apprit à dés-identifier !

« Lorsque vous vous dites Indien, Musulman, Chrétien, Européen, ou autre chose, vous êtes violents. Savez-vous pourquoi? C’est parce que vous vous séparez du reste de l’humanité, et cette séparation due à vos croyances, à votre nationalité, à vos traditions, engendre la violence. Celui qui cherche à comprendre la violence n’appartient à aucun pays, à aucune religion, à aucun parti politique, à aucun système particulier. Ce qui lui importe c’est la compréhension totale de l’humanité. », Krisnamurti

Maimonide nous sermonne sur le destin et la justesse du Bien :

« En fait tout homme a la possibilité d’être un juste… ou un méchant, un sage ou sot… Il n’est personne qui le contraigne ou prédétermine sa conduite, personne qui l’entraîne dans la voie du bien et du mal. C’est lui qui de lui-même et en pleine conscience s’engage dans celle qu’il désire ».

je ne suis plus ni musulman ni arabe, ni algérien.. . Je me défait de mon nom : Je suite juste un humain

« Juliette :

O Roméo, Roméo ! Pourquoi es-tu un Roméo ?

Renie ton père et refuse ton nom,

Ou, si tu ne peux pas, fais-moi vœux d’amour,

Et je cesserais d’être une Capulet…

Tu es toi, tu n’es pas Montaigu

Défais-toi de ton nom, qui n’est rien de ton être,

Et en échange, prends-moi toute entière.

Roméo :

Nomme-moi seulement « Amour » et que ce soit

Comme un autre baptême ! Jamais plus

Je ne serais Roméo. »

et si le palestinien et l’israélien se désistaient de leur nom au lieu de suivre leur états qui ne vivent que de leurs sang … leur ennemis est leur identité … alors tu relèves le défi ? Pour la grâce de ta progéniture ne lui laisse pas cet héritage de ton nom … Tu as eut 2000 ans de haine chrétienne et un holocauste qui a faillit t’exterminer. Veux-tu laisser à ta progéniture 2000 ans de haine musulmane ?

Pour le palestinien, qu’attend tu de ta résistance, de ton état, des états arabes et musulmans et du reste des nations unies pour arrêter ton génocide ? ..Pourquoi ne pas construite ensemble une nouvelle Andalousie ; une civilisation qui fera l’envie du reste de l’humanité !

Je sais que le pardon est très difficile et qu’il est même déchirant !

« Pour pardonner, il faut être capable de lâcher les peines du passé, les blessures, la tristesse. Nous pourrons ainsi nous en libérer et ouvrir la porte à l’affection, à la tendresse et à l’amour. Bien évidemment, ce n’est pas facile et cela demande beaucoup de courage… », Vipassana

Bien sur ce palestinien et cet israélien redevenus enfin une humanité et non une identité seront lynché par leur communauté, leur famille, leur patries qui les emmèneront à la guillotine pour trahison de la patrie, de l’histoire, de dieu …  Au contraire, tu a été fidèle au message :

« Nul d’entre vous n’aura acquis la foi véridique s’il n’aime pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même », Mohammed, Prophète de l’islam

Mais qu’importe puisqu’ils auront une nouvelle patrie, un nouveau dieu et une nouvelle identité ; L’humain universel qui sauvera l’humanité de son extinction assurée maintenant que tous les armes de destruction massives sont prête pour le plus grand show de l’univers : l’extinction des dinosaures que nous somme non plus par une météorite, mais par notre intelligence sans conscience !

Dans la prochaine grande guerre, il n’aura ni vainqueurs ni vaincus, mais que des cadavres dont les os seront calcinés par le désert emportés par les vents et qu’on ne laissera à l’histoire que des fossiles et des vestiges d’une espèce machinale et bestiale sans conscience de l’univers.

« le prix de ces échecs a été une perte de consensus moral, un grand sens de désespoir sur la condition humaine… La solution intellectuelle au premier dilemme peut être obtenue par un plus profond et courageux examen de la nature humaine qui combine les résultats de la biologie avec les sciences sociales. », E. O. Wilson

Jamouli

Facebook Comments
- Libertée de pensée-spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Translate »
error: Content is protected !!