Guerre de Religions ; A la lisière du chaos  

Jamouli Ouzidane 

De l’Image du Foulard à la réalité de la guerre en Libye et Syrie 

Ce siècle a ses prophètes qui nous démontrent l’évidence : le foulard islamique est un danger pour la République française ! Ce fichu symbole est une devenue la terreur contre un pays aussi fort que l’occident avec ses porte-avions, ses mirages et ses armes de destruction massive.

Les humanistes ont-ils peur de perdre leurs fois ? La Bourse de Paris serait-elle si faible et cette fille si explosive …. Il faut défendre la République … il faut passer à l’action ; interdire ce fichu-symbole qui nous terrorise tant. Il faut amplifier sa terreur…les médias sont là … On ne voit et n’entend que les mêmes prêtres- guerriers tout le temps et partout …les milliers d’autres penseurs français universitaires sont tus dans leur propre pays…

Si BHL parle, c’est la pensée qui parle et donc commande… BHL est pire que le Pen. Les deux disent la même chose ; l’un avec des mots- répugnants et l’autre avec des mots- attrayants. Le Pen veut faire disparaître le corps aux frontières. BHL veut le faire disparaître dans l’image médiatique- publique (le champ- laïque) car il sait que c’est l’image qui fait maintenant l’expression, la reconnaissance et donc l’existence. Il sait qu’un corps sans image est déjà mort, car il ne peut plus s’exprimer aux autres et donc contaminé. L’expression moderne passe nécessairement par l’image. On veut intégrer l’autre dans une image- clone ; toute déviation de l’image est un danger- terrorisant pour la Totalité.

En réalité, le peuple français est loin de croire que cette jeune fille avec son fichu- foulard leur a pris leurs valeurs, leurs jobs et leurs futurs. Ce n’est qu’une sdf (stigmatisé- discriminé- flagellé) des banlieues. Elle est pire qu’eux ; Elle est non seulement exclue des mêmes banques, médias et parlements… Elle est aussi la raison de sa propre exclusion. C’est pour cela qu’elle ne vient dans les médias qu’en coupable d’avoir la peste en elle…dans une séance d’exorcisation des démons conduite par des prêtres- sorciers qui ne voient la misère du monde que dans leurs fichues- obsessions ; la peur millénaire de l’autre…Lorsqu’on a peur, c’est qu’on a quelque chose à se reprocher…

La phobie française a voulu contaminer le Québec; Une certaine Maurois premier ministre a voulu en faire une campagne électoral pour gagner la majorité du parlement ; Elle s’est attaqué aux femmes musulmanes pour leur interdire le foulard dans la fonction publique. Le résulta des élections fut une catastrophe pour le parti Québécois, chassé et humilité du pourvoir ! le virus francophone n’a pas bien pris dans le froid du grand Nord !

Les politiciens en manque d’inspiration d’un projet sociale potentiel et devant leur fiasco raffolent du foulard qui les sauvent de leurs platitude et ignorance de la complexité sidérale de l’économie mondiale ! Les médias se ruent vers le foulard pour plus d’audience et de recettes publicités pour survivre !

Les financiers sont les plus heureux ; ils peuvent continuer à exploiter les hommes et la nature avec maintenant 1% de la société qui a 99% de la richesse de leur société et bientôt de la terre entière en toute démocratie et légalité ! Ils peuvent aussi et surtout recruter tous les médias pour divertir la population et les politiciens pour leur faire des lois de lobbying qui leur permettent de faire du pays et de ses richesses leur propriété privée !

Avec les médias et les politiciens comme leur employés, les financières peuvent aller loin dans leur avidité ; ils peuvent proclamer des guerres justes pour la main mise des richesses du tiers monde et surtout de ce Moyen Orient et son pétrole ! Alors, le foulard et le terrorisme sont de formidables excuses à donner au peuple (merci les médias) pour massacrer avec une bonne conscience de l’axe du BIEN contre celui du MAL !!! le meilleur voile du diable est bien le divin !!!

Après Sarko le méchant guerrier de Libye, on a maintenant Holland le bon guerrier du Mali et de la Syrie ; deux faces du même visage au service de leur employeurs ; les financières et à leur tête ; Israël !

Et maintenant les guerres civiles,  les guerres d’invasion et retour au point de départ ; Israël, Palestine et Gaza.

BHL ne s’est pas contenté de combattre l’image de l’Islam en occident ; il est passé à l’acte comme un adepte de Machiavel ; faire passer à la France un gigantesque pas ; la guerre directe en Libye et ensuite la guerre indirecte en Syrie !

En réalités, derrière ces images, ces événements presque grotesques, se cache une guerre d’extermination qui ne dit pas son nom ; celle de l’Occident contre l’Islam ! et derrière cette guerre se cache des commanditaires ; Israël et depuis sa création en 1948 sur le sol et le dos d’un pays et d’un peuple ; la Palestine et les palestiniens !

Avec cette date de 1948, on peut tout comprendre ; toutes les guerres du moyen orient, les guerres tribales et ethniques, les invasions de l’Irak, la guerre en Syrie, les printemps arabes …  Toutes ces barbaries ont un dénominateur commun ; Israël et sa main mise sur l’occident qu’il dirige pour ses propres intérêts et contre les intérêts des occidentaux.

Les prêtres- guerriers ne veulent pas les valeurs de la république dont ils ont en bénéficié. Ils n’intègrent l’avoir que pour mieux désintégrer l’être dans un Empire plus grand ; celui de Dieu. L’Empire Us est une extension de l’Empire d’Israël depuis que Rome a abandonné l’empire chrétien. Il se sert de l’Occident- anesthésié et dépossédé dans la séduction- technologique comme base de départ d’un projet ambitieux l’intégration par la désintégration. Il leur reste à affronter l’Empire d’Orient ; ce qui n’est pas facile… car c’est le dernier bastion de l’être au-delà de l’avoir !.

Le Mal a laissé trois mille morts et deux grattes ciels en décombres, Le Bien va se venger avec des pays entiers en décombres et des centaines de milliers de morts et d’horreurs indescriptibles.

L’islam, et non le musulman, est attaqué avec des « recettes millénaires» ; généraliser le particulier. 19 terroristes tuent 3000 Occidentaux devant les écrans mondiaux et par miracle un milliard de musulmans et des siècles civilisés deviennent une barbarie pire que le nazisme ou le diabolisme. Des millions de musulmans civils meurent (Bosnie, Tchétchénie, Afghanistan, Irak, …) sous un pilonnage civilisé dans un silence cosmique et par miracle, ni le chrétien et ni la chrétienté ne sont interpellés ou jugé de barbarie. Le crime devient ici individuel !

Les purs qui refusent l’adhésion de la Turquie à la CEE par peur de disparaître sont les mêmes que ceux qui ont permis la Shoah : « Oremus pro perfidis Judaeis ».

La haine de l’Autre converge vers la terreur finale ; le dernier djihad- croisé. Le combat est entre deux civilisations ; des êtres qui prient Dieu de survivre et des autres qui prient le même Dieu de mourir ! Aucune sécurité, victoire ou gloire n’est plus possible. On ne peut plus se cacher entre des atomes, car il y’a un espace infini ou pourrait s’incuber le virus. L’Être est à la lisière du chaos.

Dans sa conférence L’Islamisme et la science donnée à la Sorbonne en 1883, Renan affirme que l’Islam est irrationnel et incapable de produire de la science. J’aimerais qu’il dise de même sur toutes les religions (chrétienté et judaïsme). La chrétienté a eu son moyen âge et sa renaissance s’est faite par l’apport indéniable de L’Islam qui a eu un rôle de renouveau en science, art, cosmologie, philosophie… L’Islam est un empire qui naît, qui meurt et qui renaît comme tous les autres empires… L’Inde comme la Chine ! La bêtise et l’intelligence sont disséminées uniformément dans l’histoire.

Les pseudo élections tragi-comiques (avec 99% pour les despotes) a fini par faire perdre tout espoir dans le futur. Le Sud se déchire alors dans le Sida, la famine et la guerre civile génocidaire. Le Nord croule sous les dérégulations de l’individu narcissique, l’économie, l’industrie, la santé, l’environnement, la sécurité … les repères s’effondrent pour tous ; identité, état, famille, communauté, culture, religion… Les espoirs infinis de la modernité laissent derrière des désespoirs démesurés.

Le Moyen-Orient sombre dans le terroriste aveugle. On assiste enfin à l’émergence du fondamentalisme religieux qui explose sa furie sur les tours symboliques de la modernité, du modernisme et de la postmodernité tout aussi intégristes. Les deux intégristes sont l’un face à l’autre pour un dernier combat.

Nos néo-intellects continuent à penser en mode linéaire alors que la non- linéarité chaotique est partout. Après avoir hait le désordre et tuer au nom de l’ordre, l’Occident se prend de folie pour le désordre. Le « chaos- constructif » est une confection pernicieuse des néoconservateurs qui se prennent pour les nouveaux démons de la malice ; maîtriser l’ordre par le chaos.

Le Pentagone se comporte en fou- paradoxal. La nouvelle stratégie est de ne pas avoir de stratégie. On laisse le désordre empirer pour qu’on implore l’Ordre à revenir. On prend des analogies dans le monde physique et biologique (théories de prédation des faucons et des colombes) pour les généraliser aux comportements humains. L’analogie abusive (réduire l’être à un rat ou à un gaz) est un jeu pervers qui nous précipite à la lisière du Chaos avec deux options ; extinction ou Mutation !

Une nouvelle guerre totale et finale a déjà commencé.

On est à la lisière du chaos (bifurcation) avec deux scénarios : Mutation ou Extinction.

L’évolution (Progrès, civilisation, Modernité) est dépassée, car on n’est plus dans la platitude (facilité, banalité, vulgarité) mais dans le vrai croisement (métissage, mélange, hybridation).

En Conclusion :

C’est quoi Dieu ?

La mystique Rabi’a de Bassora a bien compris la supercherie des fanas religieux qui se tuent en apparence par l’amour de Dieu, mais en réalité par un instinct primaire ; le désir paradisiaque (de soi) et la peur diabolique (de l’autre). Elle se promenait avec un seau d’eau à la main, afin de jeter l’eau sur les flammes de l’enfer, et une torche dans l’autre main, afin de brûler les délices du Paradis :

« Je vais incendier les cieux, éteindre les feux de l’enfer, ainsi nous n’aurons plus que l’amour pour adorer Dieu ». 

« Je ne le sers (ou ne l’adore) ni par crainte de son feu ni par amour de son paradis – je ne serais alors qu’un vil serviteur ne travaillant qu’en vue du salaire – mais je le sers (ou l’adore) par amour de lui, dans le désir ardent de lui seul …

O Dieu; Si je t’adore par peur de l’enfer, brûle-moi en enfer; et si je t’adore pour espérer le paradis; exclus moi du paradis ; mais je t’adore pour toi-même, ne me cache pas ta beauté éternelle».

Qui sommes nous réellement ?

Jamouli Ouzidane 

Facebook Comments

- Libertée de pensée-spot_img
Facebook Comments
error: Content is protected !!