Je ne suis pas Charlie, le retour du Boumerang

Charlie est une victime du terrorisme islamiste mais la victime n’a pas toujours raison :

1- blasphémer un prophète de + de 1 milliard d’humains n’est pas du génie socratique, de l’imaginaire kantien, de la pensée voltairienne, de la prose shakespearienne, de la géométrie riemannienne ou de la quantique cosmologique,  c’est juste montrer son derrière aux passants pour attirer les pervers dans un parc zoologique.

2- guerres de prédation chez les musulmans depuis  les croisades, les colonisations, les supports aux dictatures et finalement les contres révolutions.

3- racisme et islamophobie des immigrants de la part des politiciens et des médias comme fond de commerce.

Cela ne justifie aucunement un meurtre. Aucune cause et aucune raison ne peut justifier un meurtre. La question ; faudrait-il des lois contre L,islamophobie comme celles contre l’antisémitisme pour arrêter les  haines et les meurtres dans l’intérêt de tous au lieu de ces morales et lois a doubles vitesses ; Charlie est la liberté mais pas Dieudonné ????

La liberté s’arrête quand la commencent celles des autres ;

responsabilité et respect des autres cultures…

Pourquoi insulter els autres dans ce qu’il ont e plus sacré ????

Charlot, le vraie Charlie, nous a tant fait rire sans haine

alors que ce malheureux événement soit une occasion pour se rapprocher et non pas s’éloigner plus des autres …

et Charlie hebdo récidive ???

alors ????

Algérie Network

Merci Phillipe Geluck !

Facebook Comments

- Libertée de pensée-spot_img
Facebook Comments
error: Content is protected !!