Louiza Hanoun, Khalida Toumi et le Muppet Show Politique Algérien !

« Les médias reflètent ce que disent les gens, les gens reflètent ce que disent les médias. Ne va-t-on jamais se lasser de cet abrutissant jeu de miroirs? », Amin Maalouf

Kalida Toumi

Quel destin pathétique de cette dame qui a voulu personnifier l’équivalent d’Émma Goldman en Algérie, la résistance démocratique héroïque contre un pouvoir et le truquage des élections. Celle que la presse française surtout a fait la promotion dans ses plateaux TV pour montrer une belle jeune femme avec un bel accent français, parler la belle langue de son maitre ; la démocratie, la liberté, et l’intelligence…

Ensuite, elle revire à 180 degrés avec un support débile et fanatique au pouvoir et à Bouteflika en langue arabe ! Et maintenant une autre déviation à 180 degrés et donc une déviation totale de 360 degrés pour revenir à la case de départ : une opposition au pourvoir quand celui-ci la rejette ? Elle prend donc le peuple pour des débiles mentaux ou bien elle a une défaillance neurologique psychanalytique.

Louiza Hanoun

La trotskyste quand tout le système soviétique a failli dans toute la terre. La plus grande supportrice du pouvoir en jouant à une opposition ridicule. Celle que le système fait ressortir à chaque grande occasion pour brouiller les cartes. Celle qui parle au nom du peuple sans n’avoir jamais eu de représentation significative dans les élections. Dans les élections présidentielles de 2014, qu’elle dit honnêtes et représentatives, elle avait obtenu 1.37% des voix !

La question en Algérie

Est-ce que le peuple algérien mérite ces deux clowns féministes pour représenter son destin à l’aube du nouveau millénaire ?

Est-ce que parmi les millions de femmes algériennes belles, universitaires et géniales, n’avons-nous que ces deux malades psychopathiques pour représenter la gloire, la grâce et le génie de notre nation ?

Sommes-nous condamnés à voir ces deux frimousses  éternellement dans notre paysage médiatique et politique comme une punition des Dieux de l’Olympe ?

O Rage ! O Désespoir ! Oh ! Mon dieu pardonne nous nos péchés si on a jamais commis pour mériter cette tragédie ou comédie !

Faut-il en pleurer ou en rire ?

 

 Jamouli Ouzidane

Facebook Comments

- Libertée de pensée-spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Facebook Comments
error: Content is protected !!