Théorie du complot contre l’Algérie ; 3. ; le coup d’envoi du chaos est lancé

Nous avons vu dans les deux précédentes éditions de la théorie du complot contre l’Algérie ;le rôle fondamental joué par ;

1. Les laïques intellectuels francophiles !

2. Les Critiques systémiques anti Boutef, DRS et Toufik !

Les dernières manifestations en Algérie nous confortent dans la mise en œuvre du scénario du chaos programmé,  importé et exécuté par les médias et réseaux sociaux pour le moment avec l’espoir de drainer avec eux le reste de la population dans la rue ; symbole d’impotence et de violence !

Algérie ; la théorie du chaos mis en œuvre

Nous sommes arrivés enfin à la mise en œuvre de ce chaos programmé à l’extérieur dans des laboratoires pour rats de campagnes que nous sommes, car on peut être dirigés facilement vers les instincts primitifs de douleur et plaisir. Le tout dans un plan global que certains pensent être une théorie du complot inventée pour ne pas permettre à la société algérienne d’avoir elle aussi sa révolution démocratique comme le reste des autres pays arabes !

Nous relevons les analogies intrigantes suivantes ;

– les manifestations ne sont pas spontanées et en masse comme dans les années 90. Ce n’est plus des centaines de milliers d’Algériens qui sortent, mais des groupes de dizaines de personnes toutes bien organisées avec des cellulaires reliés à Facebook et Youtube pour donner l’impression que c’est la masse du peuple qui se soulève dans tout le pays. Les prises de vues de prés et non de loin donnent l’effet de masse ; du déjà vue …

– les manifestations sont des groupes bien déterminés ; les médias avec leurs nouvelles super stars, les cohortes d’activistes à la facebook depuis un temps déjà, de nouveaux mouvements de résistance d’une génération spontanée.

– On a aussi des sympathisants de bonne volonté, en général des jeunes voulant goutter à la gloire de la révolution et au mythe du héros national qui se fait arrêter et envoyé au commissariat ! Des moments d’adrénaline pour une jeunesse sans horizon qui sait juste qu’il faut sortir, mais qui n’a aucune idée sur ; Pourquoi et surtout Comment faire après pour créer un état, un idéal, des valeurs… une révolution n’est pas une révolte, mais une pensée … quelle pensée ??? N’attendez surtout pas des médias et de leurs nouvelles super stars de répondre à cette question ; ils veulent juste diaboliser le diable ; Boutef et le Système !!! désolé cela ne suffit pas !

– Les médias se donnent à cœur de joie contre Bouteflika qui est dans son trou noir et suivent ainsi exactement le couloir où on veut les envoyer.

– une magistrale déviation des médias qui devaient plutôt insister sur les élections présidentielles et le programme des autres présidentielles dont personne ne parle plus. Ils mettent ainsi fin à la campagne présidentielle ; ce que veulent exactement les programmeurs  pour laisser la voie à uniquement la rue; c’est un à dire un chaos que ne maitrisent pas nos jeunes, mais uniquement ceux qui le programment ; la meilleure façon d’emmener une masse vers un courant nébuleux … qui débouche en général sur un Tsunami !

– les activistes qui veulent sortir dans la rue démontrent non pas l’impotence de l’état qui n’a pas de solution à la crise, mais leur propre échec, car personne (ni eux , ni les élites et ni les partis) n’a absolument aucun programme que de sortir dans la rue, s’indigner… et rentrer ensuite chez eux dans la désolation, car l’historie et la révolution ne se font jamais dans la rue, mais dans les idées et leurs applications comme dans le cas de la Révolution française précédée des encyclopédistes ou la révolution russe précédée des marxistes. La rue vient après, mais jamais avant !

– toutes les révolutions arabes ont été magistralement détournées dans une tragédie monstrueuse. Toutes ont suivi un scénario qui leur était fait… On devait apprendre. Mais NON ! On n’a rien apprit ni de ces révolutions arabes et encore moins de la notre de la décennie noire !

Ce peuple est amnésique, frustré, et désespéré… et les comploteurs et les chacals ont la une magnifique bête désemparée et liée à elle-même…  les loups peuvent maintenant avancer en toute quiétude !

Il faut nous ressaisir ; la rue est un droit, mais il faut mériter ce devoir par le devoir de réflexion avant ; quels projets, quelles valeurs, quelles actions à prendre dans la sérénité, la réflexion, la confiance et l’interaction qui respectent la biodiversité et non pas dans la violence des slogans réducteurs, puérils et tragiques …

Revenons aux présidentielles et soyons réalistes ; sur les autres candidats présidentiels, qui est le plus apte à assurer la priorité des priorités du moment ; la stabilité, car le chaos ; on sait quand il commence et on ne sait jamais quand il finit ; la dernière fois avec 200.000 morts !

On peut comprendre ces jeunes, beaucoup ont une bonne foie, aiment leur pays et la rue est devenue leur seule voie. Le système est absent ! On doit juste leur faire savoir qu’on peut faire pleine de choses en dehors de la rue ; s’organiser ensemble pour des projets potentiels. Quand ils auront la masse critique, ils peuvent alors influer.

La rue n’a jamais été une solution que du désespoir et la perte de confiance totale en tout. Nous devons faire renaître cette confiance et cet espoir pour construire ce pays que nous aimons tous mais chacun à sa façon, on doit s’entendre parler !

Jamouli Ouzidane

Théorie du Complot en Algérie 

1- Les laïques intellectuels francophiles !

2- Les Critiques systémiques anti Boutef, DRS et Toufik !

3- Le coup d’envoi du chaos est lancé

4- Partis, Oppositions, Médias et Intellectuels au service du Pouvoir 

Facebook Comments

- Libertée de pensée-spot_img
Facebook Comments
error: Content is protected !!