Théorie du Complot contre l’Algérie 4. : Partis, Oppositions, Médias et Intellectuels au service du Pouvoir

Jamouli Ouzidane 

Hernando de Soto ; Le Pérou est un pays démocratique : tous les cinq ans, on élit un dictateur.

Machiavel ; Que pour être efficace il faut cacher ses intentions.

Sun Tzu ; Ainsi, le bon stratège manipule l’ennemi tout en cachant ses propres intentions.

Phase I ; Le FLN comme Parti unique et légitime 

Depuis l’indépendance, le FLN a été mis au service du Pouvoir comme un parti unique qui était le représentant unique et légitime du peuple. Tout autre parti, ou présentation même sociale, était illégitime d’après la légitimité historique de Novembre 54 qui prend en otage le vrai héros; le Peuple !

Les premiers qui ont trahi le peuple sont ses cohortes de dirigeants « flnistes«  qui n’ont jamais servit ce peuple et son développement, mais qui se sont bien et gracieusement servi de lui ! Ils veulent maintenant léguer ce peuple à leurs enfants alors que la constitution algérienne clamait que TOUS les Algériens sont égaux entre eux !

Cette phase politique, mais aussi économique et sociologique devait être comprise toutefois à la lumière de son contexte. Le POUVOIR pris par la force des armes a bien commencé avec des fondements surs et solides. Il n’allait jamais plus perdre ce POUVOIR quelque soit le prix humain en démontrant une capacité incroyable d’adaptation à toutes les phases de son évolution. Le peuple, lui,  a démontré tout le contraire ; de l’analphabète de 1962 à l’intellectualisme médiatique débile du nouveau millénaire ; merci au règne sans partage de Benbouzid de 19 années de débilisation de la pensée de l’élite algérienne de diplômants !

Depuis la société n’a jamais su comment s’organiser, évoluer et survivre ses défis. Le pouvoir comme le peuple ne doivent leurs survies qu’au pétrole ! La culture communautaire était un tabou et l’on ne formait que des ingénieurs pour les usines de développement. Le vide social allait se répercuter dans des cycles 20 ans après dans des émeutes d’octobre 88 et ces jours avec les élections présidentielles 2014. Le diable adore le vide, c’est son repère favori !

Le pouvoir rendait tout le monde heureux avec les ressources du Pétrole. Même le peuple y trouvait son compte comme un assisté du pouvoir dans toutes ces fonctions gratuites ; éducation,  culture, santé, logement, augmentation de salaire… Les chancelleries de l’occident démocratique étaient contentes de profiter d’un régime corrompu qui leur assure des contrats juteux. Pour eux, il n’y’ a point d’amis éternels, mais juste des intérêts éternels.

Seulement, un régime illégitime est instable. Il peut à tout moment basculer dans l’instabilité du chaos ; il fallait à chaque fois innover. Le défi change, mais les solutions semblent être les mêmes, car les humains ne changent jamais ; ils veulent toujours ce que Spinoza appelait ; Gloire, Richesse et Volupté ! Le marché algérien est une terre généreuse en larbins !

Phase II; les Partis et politiciens d’oppositions

Avec les événements d’octobre 88, le pouvoir a dû permettre l’opposition et de nouveaux partis en dehors du FLN ! Le pouvoir voulait jouer aux échecs avec la mode démocratique du multipartisme avec l’intention bien sûr de contrôler ces nouveaux courants démocratiques; ses pions, ses chevaux de Troie et ces tours étaient bien solides !

Immédiatement deux partis majeurs de l’opposition ont pris naissance à cause de leurs structures déjà existantes, mais officieuses. Le FIS pour représenter la mouvance islamique et le FFS pour représenter la mouvance démocratique nationaliste et non pas régionaliste comme voulait nous le faire croire le pouvoir.

Les dizaines d’autres partis politiques n’avaient aucune existence significative dans le terrain. Leurs seuls intérêts étaient dans ces postes de parlementaires avec des avantages sociaux de princes. Ils se bousculaient aux portes du Pouvoir pour le servir dans la démesure. Le pouvoir était comblé !

Pour contrecarrer ce danger de l’opposition, le pourvoir créa des partis clones, mais à son service; le RCD pour contrer le FFS et le Hamas pour contrer le FIS; leur unique objectif était de neutraliser les partis de l’opposition avec ou sans intentions, ce qui est plus grave !

Le RCD créa une grande division en Kabylie en s’opposant systématiquement au FFS et ainsi neutraliser le mouvement démocratique kabyle. Ensuite s’ensuivit une radicalisation avec le MAK qui demande une indépendance et donc une scission de la Kabylie sans savoir ou sont les limites de territoires et inaugurant ainsi un foyer de guerre civile futur. Le Hamas divisa aussi la mouvance islamique et s’opposa directement au FIS.

Malgré cela, le FIS gagna les élections et une tragédie humaine s’en suivi. Le Pouvoir arrêta les élections et fit de nouvelles élections sans le FIS et le FFS mais avec leur clones le RCD et le Hamas qui donnèrent ainsi une légitimité électorale au pourvoir. Le RND fut aussi créé en quelques jours pour neutraliser le FLN.

On voit alors naître des créatures difformes ; des larbins ou « chiyatas«  qui offrent leurs services de démagogue aux plus offrants en changeant de camps opposés sans aucune pudeur et qui défendent des valeurs qu’ils combattaient avant avec la même vigueur !Hbel !

Le Parti des travailleurs avec une femme, Louisa Hanoune, trotskiste en Algérie ; une aberration ontologique pour neutraliser la gauche du PAGS. Cette créature se transmute ensuite dans l’un des plus grands soutiens du pourvoir et de Bouteflika ! Khalida du RCD qui criait sa haine du pouvoir en français est devenue la chouchou du président dans la culture arabisante. Benyounes, encore du RCD, qui se transmute comme soutien inconditionnel de Bouteflika à la limite de la débilité. Ghoul du Hamas islamique qu’il abandonne pour soutenir Bouteflika!

Le Pouvoir revient ainsi au pouvoir, mais avec la légitimité de tout ce spectacle de bouffons de partis d’opposions et d’opposants gracieusement payés par leurs employeurs !

Phase III: Intellectuels Médiatiques et Organisations populistes de la Rue

Un intellectuel algérien est une star médiatique qui a trouvé un diable à diaboliser dans le pouvoir en pensant qu’être contre le pouvoir est être avec le peuple castré pour lui donner ce qu’il désire ; un bûcher pour lapider et brûler LE diable ; Bouteflika par les moments qui courent ! Il rend ainsi un grand service au pourvoir qui leur donne uniquement des fusibles à faire sauter à chaque fois, et pour chaque génération, en se renouvelant en toute quiétude !

On a ainsi des nouvelles stars journalistes qui s’improvisent comme des Malek Benabi et des Mohamed Akroun ! Le pouvoir en raffole comme des sucreries, car pour lui c’est l’herbe sauvage qui cache les arbres géants ; ceux qui permettent de voir loin, juste et vite ! Ils divertissent la populace dans les nouveaux journaux et réseaux sociaux en diabolisant le « pouvoir » en toute impunité et avec la bénédiction du Pouvoir qui leur paye la publicité dans leurs journaux ! Avec la publicité, il devient indirectement leur employeur sans besoin de les recruter ou les former !

Les mouvements populistes de la rue naissent pour un délire collectif de sublimation hystérique pour avoir du sang de leurs anciens Princes ; on peut le voir avec la mort tragique de Kadhafi et Saddam ; lapidé ou pendu non pas dans une justice, mais une vengeance contre leur propre perversion !

Le nouveau champ de bataille n’est plus dans les mosquées avec des barbus, mais les réseaux sociaux avec les jeunes de la génération de Benbouzid qui maîtrisent un peu les techniques, mais jamais les pensées. Ces mouvements sont faits par des jeunes naïfs qui voulaient faire leur révolution de 54 ou la révolution russe; rentrer dans la grande Histoire alors qu’ils étaient d’illustres inconnus. Ils pensaient savoir et pouvoir déstabiliser un pays qu’ils pensaient instables.

Emporté par le vent de la gloire virtuelle de facebook, ils ne savaient pas encore qu’ils étaient dans une trappe. Le temps aura tout le temps pour leur apprendre sa félonie. Ils pouvaient pourtant lire un peu l’histoire pour ne pas devenir amnésiques. Oui lire un peu Tite Live, c’est ce qui leur manquaient ! 

Les nouveaux ennemis du Pouvoir ne sont plus les mouvements islamistes décapités, mais les jeunes du WEb2.  Le Pouvoir va utiliser les mêmes techniques d’infiltration et de noyautage qu’il a faite avec les mouvements islamistes.

À chaque fois, le pouvoir va devancer ses opposants en les combattant avec leur propre armes ;

les TIC ; Nouvelles Technologies de l’Information ! 

La nouvelle guerre ; hacker les messageries et les sites de leurs opposants ! 

Ces mouvements sont aussi des novices de la révolution du point de vue idéologique ; contrairement aux encyclopédistes de la révolution française ou les marxistes de la révolution russe qui eux maîtrisaient la complexité sidérante de leur siècle et de l’Histoire ! Les nôtres ont juste un cellulaire couplé à la 3G pour mettre dans leur page facebook des vidéos et des images retouchées par Photoshop. La promotion est assurée à leur insu par le pouvoir même !

Le pouvoir va alors monter cette vague des web2 pour aider cette nouvelle faune de pseudo opposants pour faire leur promotion à l’échelle nationale avec une couverture médiatique ! Toute cette gloire s’est faite à leur insu !

Le danger avec ces mouvements est qu’ils sont prêts à tout et même à demander une aide de l’étranger !!!

Finalement, on a aussi des personnalités diverses de la société qui soutiennent Bouteflika comme les artistes comme Cheb Khaled et compagnie, des footballeurs comme Madjer et toute une faune au service commandé avec peut être des naïfs ou des convaincus de bonne foi !

Ces stars médiatiques POUR et ces mouvements de la rue CONTRE rendent un immense service au pouvoir, car ils ne s’attaquent pas directement à lui, mais toujours à ses fusibles ! ils jouent le rôle de divertissement comme les Muppet shows.

Le Pouvoir va ensuite leur créer des héros qu’il sortirait de son chapeau comme le magicien fait sortir ses lapins. Ces lapins vont se transformer en lions qui vont sauver l’Algérie pour lui ramener Fraternité, égalité et liberté !

Facebook, Twitter et Youtube vont nous inonder avec des vidéos de patriotisme de ce nouveau Messie !

On va faire oublier à un amnésique un bouffon par un autre. Cette technique est utilisée partout depuis la nuit des temps ; Obama va faire oublier Bush, Holland va faire oublier Sarkozy, David Cameron va faire oublier Tony Blair qui lui voulait faire oublier Margaret Thatcher !

La seule différence avec ces pays de l’occident est que leurs présidents ne durent qu’une saison. Leur système est largement dilué dans des institutions civiles qui évoluent toujours avec le temps par la rétro-activité et le retour d’expérience.

Notre président est dans une pensée COMATEUSE, son peuple est malade et son pouvoir n’a pas encore compris que l’instabilité crée le chaos qui va tout emporter sur son chemin.

La seule manière d’assurer la stabilité est de revenir à des partenaires fiables qui acceptent le compromis de partage des pouvoirs pour le Bien de TOUS  ! 

La solution ; savoir les sciences de la complexité et du chaos !

a- que faire ? Une culture et éducation d’une nouvelle communauté de destin en dehors du système dont il faut comprendre le fonctionnement de sa mécanique quantique ; un pouvoir qui ne cultive que des analphabètes qui vont neutraliser leur propre peuple !

b- pourquoi le faire ? ne rien faire veut dire que le système s’empire à cause de l’entropie.  Donner l’impression de faire quelque chose comme ces intellectuels et ces mouvements de rue est pire … On doit sortir de ce dilemme du prisonnier ; refuser cet esprit de désespoir, réfléchir pour s’en sortir ; on est capable  !

-c comment le faire ?

– Expliquer le machiavélisme du pourvoir au peuple  

– maîtriser les sciences de la complexité ; algorithme génétique, réseau de neurones, intelligence synergique, penser global et agir local, les NBIC …

–  Sortir du désespoir et retrouver sa confiance ; devant le gigantisme de la complexité, on peut sombrer dans le chaos de la rue et l’émotion qui ne ramène rien de bon. Au lieu de rester dans une indigne indignation dans ces murs FB qui rappellent les murs des Lamentations. Il faut sortir de cet état de désespoir, de frustration.

– Penser global et agir local ; on peut penser avec raison chacun dans sa localité pour présenter des Projets et les faire à son échelle avec des savoir-faire et non des savoirs -dire ; la formation professionnelle faisait un bon travail.

Il faut recréer de la synergie, des projets non pas de sociétés révolutionnaires qui ont UNE réponse sublime à TOUT, mais des projets locaux ; chacun à son niveau ; des projets d’éducations, des start-ups, des technologies nouvelles, et en faire une entreprise avec un Plan d’affaires et un Gestionnaire de projet. C’est dans tous ces projets individuels que peut ÉMERGER une société moderne.

La fin de l’histoire ; qui sera sera !

Le destin, c’est ce que l’humain et la communauté font de leur propre liberté ensemble ! C’est de nous autres et de notre propre main qui avons foutu ce pays dans la décadence alors que la nature nous a comblé. On a que ce qu’on mérite, car la nature est juste. Si on devait sortir et s’indigner, c’est contre le peuple et nous autres qu’on devrait le faire ; nous génération de la honte !

Le pouvoir est comme l’obscurité, il est là juste par ce que la lumière n’est pas! En réalité , il n’existe que dans notre manque ! Réinvestissons nos neurones pour survivre !

Ni l’avenir et ni l’histoire ne sont fermés et finis comme le proclament les nouveaux prêtres guerriers des think tanks au service des financières. On est les conséquences de ces 132 ans de colonies barbares sans aucune éducation, ensuite 50 ans de dictature avec 19 années majestueuse de Benbouzid qui nous a formaté ces jeunes non préparés à la complexité de ce millénaire, et une élite scabreuse, des médias pathétiques donc un état catastrophe, mais l’histoire est toujours ouverte !

Qui sera sera ; on aura que ce que ce peuple mérite et ce que ses citoyens auront décidé de faire de leur destin. Dieu, ou la Nature nous ont créés libres de tout ! À nous de faire de cette liberté ce qu’on est capable de faire, car une liberté, c’est aussi et surtout une responsabilité qui se mérite !

Adapte ou Meurt et Malheurs aux Vaincus !

Jamouli Ouzidane 

 

Théorie du Complot en Algérie 

1- Les laïques intellectuels francophiles !

2- Les Critiques systémiques anti Boutef, DRS et Toufik !

3- Le coup d’envoi du chaos est lancé

4- Partis, Oppositions, Médias et Intellectuels au service du Pouvoir 

Facebook Comments

- Libertée de pensée-spot_img
Facebook Comments
error: Content is protected !!